Affinez votre selection

Marques

Modèles

Capacité

Disposition

Technologie

Utilisation

Marchands

Catégories connexes

Top Recherches

Chauffe-eau électrique sur pied

Le chauffe-eau électrique sur pieds, comme son nom l’indique, est un modèle de chauffe-eau qui se pose sur le sol à l’aide d’un socle. Généralement, le chauffe-eau électrique est composé de trois éléments essentiels notamment une cuve émaillée, une résistance et un thermostat. Ce sont le type d’isolation thermique et le modèle de résistance utilisé pour le chauffage qui différencient les modèles de chauffe-eau.

Quelle est la capacité d’un chauffe-eau électrique sur pieds ?

Généralement, la capacité d’un ballon doit correspondre au niveau de consommation en eau dans le foyer concerné.

...Voir plus

Popularité

  • Popularité
  • Prix croissant
  • Prix décroissant
  1. Suivant

Le chauffe-eau électrique sur pieds, comme son nom l’indique, est un modèle de chauffe-eau qui se pose sur le sol à l’aide d’un socle. Généralement, le chauffe-eau électrique est composé de trois éléments essentiels notamment une cuve émaillée, une résistance et un thermostat. Ce sont le type d’isolation thermique et le modèle de résistance utilisé pour le chauffage qui différencient les modèles de chauffe-eau.

Quelle est la capacité d’un chauffe-eau électrique sur pieds ?

Généralement, la capacité d’un ballon doit correspondre au niveau de consommation en eau dans le foyer concerné. Ainsi, l’idéal est de choisir un ballon qui aura une grande capacité afin d’éviter toute éventuelle pénurie d’eau chaude. Cette capacité influe sur le prix du chauffe-eau variant en fonction de la marque et de la contenance. En principe, le prix d’un chauffe-eau électrique sur pieds est compris entre 200 et 900 euros hors pose.


Comment installer un chauffe-eau électrique sur pieds ?

L’installation d’un chauffe-eau électrique sur pieds nécessite différents accessoires. Parmi eux se trouvent :

  • les raccords diélectriques pour éloigner les corrosions des différents métaux,

  • le vase d’expansion conforme à la capacité du ballon pour contenir l’eau dilatée, 

  • le groupe de sécurité pour réguler la pression dans le ballon pendant l’évacuation,

  • un siphon pour relier le tuyau d’évacuation et le groupe de sécurité,

  • un réducteur de pression pour éviter la surélévation de pression,

  • une vanne d’arrivée d’eau pour la gestion des flux d’eau,

  • un limiteur thermostatique pour la température jusqu’à 50°C.

 

Ce type de chauffe-eau doit être fixé au sol à l’aide d’un socle, surtout s’il a une grande capacité. Mais il peut aussi être fixé sur un mur porteur robuste en utilisant un trépied fixé au sol ou d’une console au plafond si ce dernier est plus solide.

Quel type de résistance utiliser ?

La résistance doit être choisie en fonction des caractéristiques de l’eau. Le premier modèle est la résistance thermoplongée qui entre en contact direct avec l’eau et peut s’entartrer très vite au cours de son utilisation. Ce type de résistance est plus adapté dans les régions où il n’y a pas assez d’eau.  Par contre, la résistance stéatite, qui est placée à l’intérieur du fourreau, ne nécessite aucun contact direct avec l’eau. Elle est remplaçable sans avoir à vider la cuve et est la meilleure option si l’eau contient beaucoup de calcaire. Par ailleurs, le chauffage de l’eau est réglé par un thermostat afin de la chauffer à la température voulue.