Affinez votre selection

Marques

Marchands

Catégories connexes

Top Recherches

Transmissions homocinétiques

Les transmissions homocinétiques se produisent grâce à des joints communiquant des mouvements de rotation d’un arbre moteur à un arbre récepteur. Ce type de mécanisme permet de maintenir les mêmes vitesses de rotation à tout moment pour les deux arbres. La transmission homocinétique est notamment indispensable pour entraîner les roues motrices ou les roues subissant la puissance du moteur d’un véhicule. Le joint le plus utilisé pour ce mécanisme est le cardan homocinétique destiné à modifier la longueur effective de l’arbre latéral entraînée par le débattement de la suspension. Dans le... Voir plus

Popularité

  • Popularité
  • Prix croissant
  • Prix décroissant
  1. Suivant

Les transmissions homocinétiques se produisent grâce à des joints communiquant des mouvements de rotation d’un arbre moteur à un arbre récepteur. Ce type de mécanisme permet de maintenir les mêmes vitesses de rotation à tout moment pour les deux arbres. La transmission homocinétique est notamment indispensable pour entraîner les roues motrices ou les roues subissant la puissance du moteur d’un véhicule. Le joint le plus utilisé pour ce mécanisme est le cardan homocinétique destiné à modifier la longueur effective de l’arbre latéral entraînée par le débattement de la suspension. Dans le cas d’un joint de cardan simple, la transmission est homocinétique lorsque les arbres sont alignés. En outre, deux joints de cardan sont parfois nécessaires pour garantir ce mécanisme. Doté d’une longue durée de vie, le cardan fixe UF offre un ange d’articulation maximum de 50 degrés. Ce joint simplifie les petits rayons de braquage et fournit une grande latitude pour concevoir la géométrie du train avant. Le joint tripode est, quant à lui, doté d’une propriété quasi-homocinétique, ce qui signifie que les vitesses de rotation des deux arbres d’entrée et de sortie sont égales à tout moment. L’arbre de la roue du véhicule peut suivre les débattements de la suspension, car ce type de joint autorise un écart d’angle maximal de 25°. Muni d’axes parallèles, le joint d’Oldham peut faire intervenir des pièces intermédiaires pour provoquer des frottements. Pour le bon fonctionnement de votre véhicule, vous trouverez divers joints assurant les transmissions homocinétiques auprès des marques telles que Comer, TCM, Binacchi ou Waterscheild.